À ton service !

T’aimes les muscles ? T’aimes les lemons ? T’es au bon endroit !

Show, don’t tell !

Show, don't tell !

Tu sais quand je dis qu’il y a des règles d’écriture et que finalement il n’y en a pas et bien en fait – ô surprise – il y en une. Une seule et unique qui déterminera si ton livre sera lu jusqu’au bout au s’il finira abandonné sur une table de chevet pour servir […]

Dose bien ta description !

Dose bien ta description

« La description commence dans l’esprit de l’auteur.e mais doit finir dans celui du/de la lecteur.ice. » Stephen King

Commence par un one-shot !

On se lance pas à l’attaque du boss final avec un cure-dent et un slip troué. On fait le taf de larbin d’abord pour s’acheter une armure et une épée. Je vais t’expliquer comment progresser dans le game.

Level up ton personnage !

level up ton personnage !

« Le but ultime des codes du récit et du conteur est de présenter la transformation d’un personnage ou de montrer pourquoi cette transformation n’a pas eu lieu. »

PAVOR NOCTVRNVS 2 – Extrait

Le chemin de bitume s’enroulait autour de la montagne et sinuait entre les villages déserts. Van aventura le regard en contrebas et frissonna. Rien ne bordait la route, rien ne les séparait du vide, rien ne les retiendrait en cas de virage mal négocié et ils échoueraient au fond du ravin, noyé dans la brume qui les guettait au creux du vallon.

Shippeuse arrête de shipper! Ep 1

Dans ce nouveau format, je vous propose des déblatérations de fujoshi de comptoir. Avec une objectivité scientifique à toute épreuve, je vais vous faire mon top personnel des ships de My Hero Academia ! Fujovision ON !

Les Mauvais Gentlemen – Extrait

Il aimait à s’attarder sur les quais déserts pendant que la bonne société passait en carrosse pour se rendre au théâtre ou à l’opéra. C’était un défilé de soieries et de rubans arrachés au cadre d’une fenêtre mouvante, un instant de poésie.

PAVOR NOCTVRNVS – Extrait

Ne pas fermer les yeux. Ne pas céder au sommeil. Il fut un temps où il n’avait pas la moindre appréhension à l’heure du coucher. Que redouter lorsqu’on avait la faculté de façonner ses rêves selon ses désirs ?