Pique épique…

Parce que je ne suis pas seulement une rageuse ou une fanatique de Yoneda Kou, je vous propose ce moi-ci une critique pleine de love, de mafiosi en costard, de Beretta et d’étoiles tombées du ciel.

Le lien ? Une savante histoire de Luna Rossa qui exauce, au prix fort, les prières des âmes égarées ; de GDP, une organisation, aux méthodes discutables, vouée à l’éradication de la menace surnaturelle et d’une ancienne Famiglia dont les membres sexy sévissent dans un Milan ténébreux de 2027.

Jilano par Linae pour La Nostra Vita

Plus d’indices ? Très bien ! Prenons Jilano, membre errant du GDP, Joker à la verte crinière et psy du futur. Ce médecin des âmes perdues a mis au point une thérapie par le choc à la limite de la criminalité: la destruction psychologique du patient en vue d’une restructuration dans la douleur. Christiano, fils aîné et héritier de la Famille Genovese se serait bien passé d’attirer son attention mais le cœur à ses raisons que les deux protagonistes ignorent… Et ils ne seront pas les seuls à se battre contre leurs sentiments. Le cadet, Valente, patron de casino et indéniable tombeur de ses dames (et pas seulement), regrettera (ou pas) de franchir la ligne avec son meilleur ami, Livio. Ce dernier, haut gradé du GDP ne manquera pas de noyer sa souffrance autour d’un verre en compagnie de son ami ( ?), le thérapeute du dimanche aux cheveux verts.

Dernier Jeu est une série de romans BL plutôt sombre et pleine de mystères qui n’hésite pas à dépeindre les passions dans tout ce qu’elles ont de violent. Âmes sensibles, faites-le saut, car le plaisir de lire peut surgir parfois de l’inconfort que suscite le traitement de sujets pas toujours folichons. C’est quand la mort guette que les cœurs révèlent leur nature véritable. Et La Nostra Vita se plait à remuer la boue saumâtre qui croupit aux tréfonds de nos âmes.

Aussi je vous invite à une petite balade à Milan pour flâner au soleil entre conflits armés, magouilles, drames psychologiques et confort luxurieux du quartier huppé. Fatigué de marcher ? Jilano se proposera de vous prendre (littéralement) à moto pour peu que vous concédiez à le distraire quelques heures de son ennui chronique. Si une petite soif vous tenaille, prenez place au Love’s Out où Elio et la belle tenancière Delia sauront assurer le service. Pour finir la soirée, n’hésitez pas à jouer vos derniers euros à l’Argente où vous aurez peut-être la chance de boire avec Livio et finir la nuit avec Valente.

Et n’oubliez pas : « heureux au jeu, malheureux en amour ».

I.H.

Plus d’infos sur : http://lanostravita.wix.com/la-nostra-vita vous pouvez vous y procurer les tomes parus, foncez, c’est de la bombe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *