Je suis un Yaoi qui parle de lapin, je suis … ?

Non, pas Tiger&Bunny.

Je suis un Yaoi qui a pour personnage principal un mec qui tire toujours la tronche, je suis… ?

Non, c’est pas Bleach, non plus.

Je suis un Yaoi qui a pour personnage principal un mec qui possède naturellement un visage de yakuza vénère dont on a tiré sur le meilleur pote et kidnappé la copine mais qui ne le fait pas exprès car en fait, il n’est pas méchant du tout, parce qu’il aime les lapins et non, je ne suis pas Docteur Lapin et Mister Tigre !

Je suis ?

Toujours pas ?

Je suis The Wolf in Love & The Hungry Rabbit de Kanda Neko ! Le Yaoi avec l’intrigue la plus BAD ASS de toute l’histoire du BL. Bande annonce :

Shirô mène la vie paisible d’un secrétaire de PDG (sans les abus traditionnellement pratiqués sur ces derniers selon la Charte des Us et Coutumes du Pays de Yaoi). Seulement, Shirô a un lourd secret. En effet, en 29 ans d’existence, il n’a jamais… Vous savez… Il n’a jamais… Il n’a jamais caressé… Enfin vous savez quoi… Non ? Sérieux, m’obligez pas à la dire… Il n’a jamais… Bon, il n’a jamais caressé de lapin ! Shirô parviendra-t-il à tâter de ce duvet délicat dont il rêve ? Une histoire pleine de drame :

… d’action :

… de dangers :

 

… d’amour :

… de sexe :

 

… et encore de sexe :

  

The Wolf In Love & The Hungry Rabbit, dans les salles depuis le 11 décembre 2014, présenté par les studios PBB en partenariat avec Paint et Comic Sans.

Fujo-vision ON !

 

I.H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *