Pourquoi écrire du Yaoi ?

Couverture de Moi, Sporus, Prêtre et putain de Cristina Rodriguez. Un torse nu, l'aime est recouvert d'un drap blanc taché de sang.

Je n’oublierai jamais la première édition de la Y/CON pour tellement de raisons que je serai probablement morte de vieillesse avant d’avoir eu l’occasion de les lister toutes. Premièrement, c’était la première convention dédiée à l’homo-romance. Deuxièmement, elle se passait à Lyon, pour une fois la province mettait Paris K.O (même si ça n’a pas […]